Espace éducation


ico-logo-mini5




De tous les arbres de la planète, les plus appréciés sont les arbres ornementaux qui évoluent dans nos communautés, purifiant notre air et embellissant notre environnement au quotidien.

Les arbres urbains améliorent la qualité de l’air, ils augmentent la valeur des propriétés, nous protègent des rayons UV du soleil, atténuent le phénomène d’îlot de chaleur et ont une influence sur notre comportement, nos interactions et notre appréciation d’un endroit.

Malheureusement, les arbres urbains sont parfois menacés par des insectes ravageurs dont l’agrile du frêne (Agrilus planipennis), la tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana), la spongieuse (Lymantria dispar Linnaeus) et la livrée d’Amérique (Malacosma americanum). Ces insectes ravageurs, exotiques ou indigènes, se développent aux dépends des arbres et mènent à leur dépérissement ou à leur mort, menaçant ainsi notre environnement et les bénéfices que l’on en retire.

En milieu naturel, les populations d’insectes forestiers sont généralement en équilibre, contrôlées par des prédateurs, des parasitoïdes et des pathogènes, de même que par une ressource limitée et des conditions environnementales variables. Lorsqu’un insecte arrive par accident dans un nouveau milieu, c’est parfois sans ses ennemis naturels, et cela peut mener à des situations catastrophiques pour la biodiversité… et notre milieu de vie!

Nos articles